Fédération PCF de Seine Maritime (76)

Fédération PCF de Seine Maritime (76)
Accueil
 
 
 
 

Communiqué des élus du groupe Front de Gauche au Conseil régional de Haute-Normandie

Ségolène Royale sera demain à l’Hôtel de Région pour présenter la Banque publique d’investissement (BPI). Quelques jours après le rejet des candidatures à la reprise de PETROPLUS par le Tribunal de commerce de Rouen, les élus du groupe Front de Gauche du Conseil régional de Haute-Normandie l’interpellent sur la participation de la BPI au maintien de l’activité de raffinage à Petit- Couronne.

Pour que vive la raffinerie, il faut des salariés motivés et compétents, nous les avons. Il faut du pétrole et, dans le cadre d’une nationalisation du site, le gouvernement français a tous les moyens d’obtenir de pétroliers comme Shell ou Total le brut nécessaire.

Mais il faut aussi des moyens financiers et c’est là que peut et que doit intervenir la BPI. N’en déplaise à Monsieur Dufourq, directeur général de la BPI, PETROPLUS c’est bien l’avenir et l’indépendance énergétique de notre pays. N’en déplaise à Monsieur Jouyet, ni PETROPLUS ni l’acierie ARCELORMITTAL de Florange ne sont des « canards boiteux ».

Gageons que si Madame Royal annonçait demain à Rouen une participation financière de la BPI à hauteur de près de 50% des 500 millions nécessaires, les investisseurs privés seraient encouragés à faire de même.

La BPI a été annoncée comme le bras armé du gouvernement pour la relance économique. Alors, en pleine urgence industrielle et devant les drames humains quotidiens, que le gouvernement arrête de jouer petits bras.

Le Président du groupe Front de Gauche du Conseil Régional de Haute-Normandie Jean-Luc Lecomte

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.